Depuis quelques temps, un homme « JP Clément » se revendiquant de la cause animale, s’est rapproché de notre collectif. Il suit notre page, commente quelques fois et montre un grand intérêt pour nos actions.

Il nous a été présenté sur Facebook comme étant un militant « de notre coté » et jusqu’ici nous n’avions pas vraiment suivi son parcours.

jpc9

Sur son profil, ses publications sur les luttes progressistes (ZAD, libération animale, etc), ses photos (animal liberation/human liberation) et le fait qu’il soit connu physiquement par des camarades anti-corrida, ne nous ont pas mis la puce à l’oreille.

jpc4
Jean Paul Clément dans une manifestation anti-corrida à Manduel (30) le 06 Septembre 2015

Il est arrivé dans la lutte anti-corrida courant 2015, et souhaitait nous rencontrer afin de participer à notre prochain Food Not Bombs qui aura lieu le 20 Novembre.

jpc6

jpc3

L’infiltré débusqué

Nous avons été averti ce matin que cet homme était un ancien cadre du FN et avons alors entrepris des recherches. Nous l’avons contacté en parallèle.

Il nous a expliqué avoir été exclu du FN car il les avait infiltrés.

jpc7

En effet, il a bien quitté le FN en 2013, pas parce qu’il avais été débusqué mais car il souhaitait rejoindre le Renouveau Français, au final il se tournera vers le Parti De la France, repère de fascistes d’ultra droite déçus par la politique de Marine Le Pen.

jpc8

Nous apprenons alors que Jean Paul Clément est chargé d’animer les activités militantes du Parti De la France dans la Drôme. Son passé quand à lui, est déplorable, militant de longue date au FN, il a également travaillé au sein du Crédit Agricole et de la maintenance nucléaire.

jpc5
Jean-Paul Clément auprès du fasciste Carl Lang

Un passé et un présent animé par la haine des autres

JP Clément n’était -pas seulement- secrétaire, il a également représenté le FN lors des élections cantonales en 2010 et à assisté le candidat Alain Csikel lors des élections législatives en 2012.

En fouillant ses anciennes publications sur son mur FB, ses idées ne font plus aucun doute, autant de part son attachement à la xénophobe Brigitte Bardot, électrice et militante au FN, condamnée maintes fois pour incitation à la haine raciale, que par ses publications islamophobes.

Ce n’est pas la première fois que des fascistes tentent d’infiltrer nos luttes, ceci afin de récolter des informations sur nous, militant-es antifascistes, dans un but punitif.

Jusqu’ici, leur stratégie était simple, assumer son racisme et faire accepter ses idées par les militant-es « apolitiques ». A présent, ils se cachent, se font passer pour des militant-es d’extrême gauche, allant jusqu’à se désolidariser des autres pour nous soutenir (c’est le cas pour JP Clément qui, suite aux exactions de Jean-Pierre Garrigue, s’est positionné contre le CRAC auprès duquel il militait il y a encore quelques mois)

N’oublions pas qu’il y a deux ans, un camarade vegan antifa –Clément Méric– a été assassiné par le néo nazi Esteban Morillo, lui même accepté au sein de la Protection Animale, auprès de la Fondation Brigitte Bardot.

La montée de l’extrême droite se fait de plus en plus présente. Restons vigilant-es face aux stratégies des fascistes qui tentent d’intégrer ces luttes qui nous sont chères.

Résistance Végane, contre le fascisme et ses violences

krot

Publicités